Bons débuts des Bleuets au tournoi de Toulon

Auteur Team Kebano / Actu / Pas de commentaire

Neeskens a participé aux deux victoires de l’Equipe de France des U20, qui s’est imposée face à la Biélorussie et au Mexique sur le même score de 3-1. Neeskens s’est montré décisif dès le premier match. Entré à la 60ème minute alors que le score était de 1-1, Neeskens a offert une passe décisive à Rémi Mulumba.

Contre le Mexique, c’est un autre parisien qui s’est illustré. En effet, Loïck Landre marquait à l’heure de jeu le 3ème but français. Neeskens est entré en fin de rencontre.

Prochain match face au Maroc lundi à La Seyne (18h00)
La finale est programmée le vendredi 1er juin à Hyères (21h00).

Résumé de France-Mexique

Read More

Neeskens appelé chez les U20

Auteur Team Kebano / Actu / Pas de commentaire

Neeskens Kebano a finalement été appelé en Equipe de France U20 pour participer au 40e Festival International Espoirs de Toulon du 20 mai au 2 juin. Feu vert donc pour le Titi du PSG après ses blessures à répétition.

Les Bleus joueront dans  la poule B avec au programme :

France- Biélorussie, le 24 mai à Aubagne (20h)
France- Mexique, le 26 mai à Nice (20h)
France-Maroc , le 28 mai à La Seyne (18h).

La finale du tournoi aura lieu le 1er juin à Hyères (21h).

Read More

Soins et reprise en douceur

Auteur Team Kebano / Actu / Pas de commentaire

Après quelques jours d’indisponibilité et de soins suite à plusieurs blessures (béquille et entorse de la cheville), Neeskens à participé quelques minutes au match de championnat de CFA du week-end. Entré en fin de rencontre, Neeskens et la réserve parisienne repartent avec le point du match nul face à Amiens (1-1, but de Diarra sur penalty à la 5ème minute).

Ses blessures à répétition priveront d’ailleurs Neeskens du Tournoi de Toulon des U20, qui se déroulera du dimanche 20 mai au vendredi 1er. Loïck Landre prêté à Clermont, fera lui parti du voyage.

Prochaine échéance pour Neeskens avec la CFA : dimanche 20 mai à 15 heures dans le derby francilien opposant Drancy(5ème) au PSG (13ème)

 

photo © Christian Gavelle / PSG.fr

Read More

Interview exclusive

Auteur Team Kebano / Actu / 2 commentaires

Entretien avec Neeskens Kebano, qui revient sur sa saison, les changements intervenus au club depuis janvier et son intégration chez les pros.

Est-ce que par rapport à l’année passée, tu te sens progresser ?

Oui ça va, je suis content. Par rapport à l’an dernier, c’est quand même normal de progresser. Quand on voit tous les joueurs que je côtoie, avec tous les transferts qu’il y a eu, tous les grands joueurs qui sont venus, les joueurs de niveau international, on ne peut que progresser.

Les joueurs expérimentés te donnent beaucoup de conseils à l’entrainement ?

Oui, ils sont assez proches des jeunes quand même, ils n’hésitent pas à faire quelques critiques qui sont bonnes à prendre afin de devenir meilleur de jour en jour.

Et vous êtes potes ou tu sens qu’il y a un écart entre certains internationaux ?

Non, on est tous assez proche, tout le monde se parle, c’est vraiment un bon mélange, que ce soit avec les trentenaires ou les jeunes.

Le coach t’a un peu parlé, sur ce qu’il attendait de toi cette saison ?

Avec le coach, je ne parle pas directement avec lui, mais tu sens qu’il a un œil sur toi, il t’observe et te dit à l’entrainement deux ou trois petits mots. Tu sens que tu es suivi.

Tu penses que s’il te fait jouer en CFA, c’est pour te donner du temps de jeu, comme avec les autres jeunes comme Jean Christophe Bahebeck ?

Jouer en CFA, être dans le groupe avec l’équipe première… L’idéal ce serait les 2, mais jouer en CFA c’est aussi bénéfique pour moi, ça me permet d’avoir du temps de jeu et c’est vraiment ce dont j’ai besoin à mon âge.

Justement la saison avec la CFA est un petit peu difficile. Vous sentez que vous avez les moyens d’aller jusqu’au bout ?

C’est vrai qu’on a eu une première partie de saison très moyenne, avec des matchs souvent perdus dans le dernier quart d’heure. Le challenge pour nous c’était d’essayer de « sauver la CFA ». Depuis, on est remonté pas mal au classement et on continue à batailler pour éviter la relégation.

T’es content du rôle qu’on te donne en CFA ? Tu as des libertés et tu peux jouer là où tu aimes ?

En CFA je joue à mon poste, milieu offensif derrière l’attaquant. C’est le poste avec lequel je me sens le plus à l’aise. Après, je joue de la façon dont je sais faire tout simplement.

Est-ce que tu te sens proche des supporters ? Est-ce qu’ils viennent souvent te voir ?

Tu as des prochaines échéances avec l’Equipe de France des moins de 20 ans ?

Normalement il y a un regroupement bientôt pour préparer le tournoi de Toulon qui se passe au mois de juin. C’est la grosse échéance qu’on a cette année.

Par rapport au PSG, comment sens-tu le final ?

Comme tout sprint final, c’est dur. Maintenant ce qui va déterminer le champion, c’est celui qui ne va rien lâcher et le mieux gérer la pression.

Dans le PSG actuel, quels sont les joueurs qui t’impressionnent le plus ?

Tout d’abord Mamadou Sakho, pour tout ce qu’il a fait. 16 ans et demi capitaine… Lui-même le sait déjà ! Ensuite il y a Mathieu Bodmer, par sa technique, sa vision du jeu, tu as l’impression qu’il a des yeux derrière le dos, il voit vraiment tout sur le terrain. Il est à l’aise avec le ballon, et c’est vraiment quelque chose que j’aimerais avoir de lui. Ensuite Javier Pastore, c’est un magicien, il fait des choses impressionnantes, même à l’entrainement c’est beau à voir. Bon c’est vrai que Nene aussi n’est pas mal ! Sérieusement, je pourrais dire tous les joueurs, parce que je les trouve tous vraiment forts ! Chacun a ses qualités, c’est ce qui fait le PSG.

Tu leur piques leur gri-gri de temps en temps ?

Quelques fois, j’essaie de m’inspirer d’eux quand même ! Mais ce n’est pas toujours facile à reproduire.

Tu sens que le PSG est entré dans une autre dimension ? Tu ressens le changement ?

Il n’y a qu’à allumer la télé pour remarquer que le PSG n’est plus celui de l’année dernière. C’est un club en passe de devenir un très très grand club. Déjà, en voyant les joueurs qu’il y a, le budget… Ca change petit à petit, et c’est vraiment un club qui va batailler dans les 5 prochaines années pour… allez, je vais quand même le dire… gagner la Champion’s League !

Tu sens une pression particulière par rapport à avant, ou on vous laisse évoluer à votre rythme ? Tu sens une obligation de résultats ?

Déjà à la base quand tu es joueur de foot, c’est pour gagner. C’est vrai que tu as la pression, mais je ne pense pas que tu l’aies plus. C’est vrai que tu as « l’obligation de résultats », mais tu ne penses pas à ça. De toute façon quand tu rentres sur le terrain c’est pour gagner, quoi qu’on te dise.

Quels sont tes points forts dans ton jeu ?

La vivacité dans mes dribbles. Et j’ai une bonne accélération. La détente, je saute quand même haut ! Je suis bon de la tête quand même ! Mais avec ma taille, on va dire que c’est pas très évident !

Et sur quels points tu aimerais progresser ?

Déjà, dos au jeu. Devant le but, j’ai pas mal de situations, c’est vrai pas toujours faciles faciles, mais les grands joueurs les mettent au fond, donc si je veux devenir comme eux, je dois les mettre au fond aussi. Et enfin, mon pied gauche… Parfaire mon pied gauche !

Tes plus beaux souvenirs au Parc des Princes en tant que joueur ou spectateur ?

Maintenant que tu es dans le groupe pro, est-ce que tu te sens proches des plus jeunes du centre de formation, est-ce que t’as envie de les aider à progresser ?

J’ai 20 ans, je suis encore jeune. Je fais mon petit bonhomme de chemin, je suis pas encore « une grand personne » pour pouvoir prendre quelqu’un en main. Je vais pouvoir donner des conseils, mais de là à dire prendre quelqu’un en main, non… Mais je suis proche avec tous les petits du centre de formation, je parle avec eux, je suis ouvert avec tout le monde, même les tout-petits, c’est pas eux qui vont aller vers moi, c’est moi qui vais aller vers eux. Je suis vraiment quelqu’un d’ouvert et je parle avec n’importe qui sans problème.

Tes petits kiffs du moment ? Ce que tu fais après l’entrainement ?

Après l’entrainement, j’aime bien dormir, ça fait du bien ! Quand mes amis viennent me voir chez moi, ça fait du bien, on parle du bon vieux temps. Après, je joue à la Play. En ce moment je suis sur Call of Duty Modern Warfare.

Tu joues aux jeux de foot ? Fifa ?

Non, moi c’est plutôt PES. Fifa c’est bon…

Il est bon Kebano dans le jeu ?

Ah je sais pas moi ! Il est à combien dans le jeu ? Dans les 60 quelques chose. Non mais c’est vrai que ça fait plaisir de se voir dans un jeu de foot. Je me souviens à l’ancienne, je jouais à des jeux de foot d’entraineur depuis tout petit. Genre en 1999, j’avais 7 ou 8 ans je jouais déjà. Je me rappelle il y avait un jeu… Guy Roux… Guy Roux manager, un truc comme ça ! Tu joues, tu joues… Et un jour tu te retrouves dans le jeu ! Waouh… Ah ça fait plaisir ! Encore plus quand t’es dans PES ou FIFA.

Ils vous avaient pris en photo pour le jeu FIFA l’année dernière ?

Ah oui, mais je n’étais pas là ce jour-là. C’est pour ça que j’ai une tête standard ! Mais c’est pas grave, ça viendra si Dieu veut !

 

Read More

Neeskens marque mais la CFA s’incline

Auteur Team Kebano / Actu / Pas de commentaire

La CFA a perdu 3-2 à Calvi ce week-end. Les Corses avaient ouvert le score à la 36ème, suivit 3 minutes plus tard par l’égalisation parisienne signée Balde. Dès l’entame de la seconde période, Calvi reprenait l’avantage avant d’enfoncer le clou en marquant un 3ème but. Malgré la réduction du score de Neeskens à la 68ème, les parisiens s’inclinent mais restent cependant à la 13ème place du classement.

Après la précieuse victoire des parisiens 2-1 dans le Classico, Neeskens reprendra l’entraînement demain à 15h. Un résultat qui va permettre au groupe de préparer au mieux le déplacement dimanche prochain chez la lanterne rouge Auxerroise.

Prochain rendez-vous pour Neeskens et la CFA dans le derby francilien dimanche 15 avril à 15h face à Aubervilliers, actuel 6ème du groupe.

Read More